• Amour-passion sous le prisme de Mithra

    Amour-passion sous le prisme de Mithra : l'ignis essentiae"qui est le feu de l'initiation ainsi que la flamme de la mort — ce composé se dissout (c'est la phase que les alchimistes appellent putréfaction, calcination, mortification, etc., phase qui précisément sépare de la « pierre » ) il en subsiste quelque chose pourtant, une identité de conscience (le « grain d'Or incorruptible », des alchimistes) et grâce à cet élément les puissances de sentiment se libèrent de leur monde phénoménique, particulier et psychologique selon lesquels les hommes l'expérimentent, et se révèlent dans leur authentique nature de forces cosmiques. Mais on se trouve devant elles aussi impuissant qu'un être physique devant les éléments déchaînés de la nature — océan, foudre, cataclysme. La nudité de l'initié est flagellée par ces forces aux résonances exaspérées qui s'emparent et précipitent dans les profondeurs l'être intérieur —.

    (notes d'un ami sur facebook, le même qui avait noté/partagé : "Petit traité d'alchimie sur l'amour et le couple"

     

    « Synthèse du culte de Mithra, sa métaphysique et ses symbolesKid Loco - Pretty Boy Floyd »

    Tags Tags : , , , ,