• C'est quand qu'les c... - Soldat Louis

    Comme il serait doux d'aller prendre l'air
    S'il n'y avait pas aux quatre coins de la Terre
    Des risques bien pires que le nucléaire
    C'ui d'croiser un d'ses congénères
    Quand tu s'rais plutôt du genre solitaire

    Y'en a d'partout d'ces inmanquables
    A l'usine comme chez les notables
    Ca t'branche quand t'es peinard à table
    A un comptoir ou sur le sable
    L'envahisseur inévitable

    REFRAIN
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    De planisphère, de galaxie
    On pourrait s'faire un paradis,
    Les pieds sur terre la tête aussi
    Et les étoiles pour ciel de lit

    Quand c'est pas l'fidèle de l'auto journal
    Tu te pètes l'abonné de France Football
    Et si par malheur t'y entraves que dalle
    T'es mal barre car il faut qu'ça parle
    De l'essentiel qu'est quand même primordial

    Y'a celui que t'as pas vu v'nir
    Qu'était au club à Monastir
    Plus un crétin pour le sout'nir
    Qu'a eu d'la pluie à Agadir
    Mais qu'est c'que j'ai qui les attire

    REFRAIN
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    De planisphère, de galaxie
    On pourrait s'faire un paradis,
    Les pieds sur terre la tête aussi
    Et les étoiles pour ciel de lit
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    Polaris, Antares
    De planisphère, de galaxie
    Capella, Sheratan
    On pourrait s'faire un paradis,
    Les pieds sur terre la tête aussi
    Et les étoiles pour ciel de lit
    Altair, Alkaid

    Et puis ceux qu'ont tout vu, tout réussi
    Qui n'en finissent plus d'étaler leur vie
    Leurs histoires de cul, leurs photographies
    Ceux qu'en peuvent plus d'être trop gentils
    Les cocus emprunt de mysoginie

    La liste serait bien trop longue
    Si j'te citais tous ceux qui m'gonflent
    Ceux qu'j'imagine tapis dans l'ombre
    Qui débarqu'ront comme des furoncles
    J'angoisse, je flippe à chaque seconde

    REFRAIN
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    Polaris, Antares
    De planisphère, de galaxie
    Capella, Sheratan
    On pourrait s'faire un paradis,
    Les pieds sur terre la tête aussi
    Et les étoiles pour ciel de lit
    Altair, Alkaid
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    Polaris, Antares, Capella, Sheratan, Altair, Alkaid
    Vega ou Alnikan
    C'est quand qu'les cons changent de pays
    Polaris, Antares...........

    « Guerre et paixCheyenne - Soldat Louis »

    Tags Tags : ,