• De quoi je me mêle ? (1)

    Mais de quoi je me mêle, moi, l'humain, l'être humain, lorsque je cherche à généraliser ce qui est pour moi logique et qui ne l'est pas forcément pour les autres. Mais de quoi je me mêle lorsque je décide de faire vivre toute une population - quand ce n'est pas la planète entière - selon les mêmes diktats, les mêmes critères. Mais de quoi je me mêle lorsque je décrète que tout un chacun a un problème s'il n'écoute pas de musique, ou ne danse pas, ou ne chante pas, ou ne voyage pas physiquement, ou ne lit pas, ou ne s'extasie pas devant des contes, ou ne goûte pas à un certain humour, ou ne travaille pas, ou ne se teint pas les cheveux, ou ne s'épile pas, ou ne se maquille pas, ou ne fume pas, ou ne s'empiffre pas de chocolat, ou n'aime pas la ville, ou n'aime pas la campagne, ou ne vote pas, ou n'est pas démocrate, ou ne s'habille pas selon la mode du moment, ou n'ouvre pas l'accès aux commentaires dans ses articles de blog, ou n'est pas pessimiste, ou n'est pas optimiste, ou n'est pas transhumaniste, ou ne branche pas la radio ou la télé en non stop du matin au soir, ou au contraire, le fait ! etc... Bref, de me conformer à des désidératas autres que ceux qui me sont chers, que ceux qui me font du bien à un instant T, ou qui correspondent à ma façon d'agir pour me sentir bien dans ma vie.

    C'est quoi ces généralités ? J'aimerai bien que chacun se pose ce genre de question. Et en même temps...

    Mais de quoi je me mêle !!!

    « Un monde sans humainsDe quoi je me mêle ? (2) »