• Entretiens avec Bernard Lugan en juin 2010 et juillet 2011

    Situation de l'Afrique du sud en juin 2010 - le Mondial - observé par Bernard Lugan :

     

    Situation de l'Afrique, et de l'Afrique du sud, un an après, en juillet 2011, toujours observé par Bernard Lugan (et ses observations précédentes se confirment) : 

    Voir aussi deux autres vidéos sur l'histoire de l'Afrique du sud (partie 1) et (partie 2).

    ******************

    "Opposé à toute forme de repentance historique, mais également critique à l'égard de l'impérialisme, Bernard Lugan considère que la colonisation n'a été qu'une parenthèse dans l'histoire du continent africain bien qu'elle ait bouleversée la vie de ses habitants. Il note notamment que « la période coloniale, qui débute véritablement après la conférence de Berlin, organisée par Bismarck, et s'achève dans les années 1960, représente la durée de vie d'un homme » et que de ce fait, ne représente qu'un bref instant de l'histoire africaine et récuse par conséquent d'en faire l'origine de tous les malheurs de ce continent. Dans son argumentation, il distingue notamment les colonisations du Maroc et de l'Algérie. Selon Bernard Lugan, le protectorat mis en place par Lyautey au Maroc fut le modèle d'une relation réussie entre Européens et colonisés, parce qu'il était respectueux des traditions de ce pays. La colonisation de l'Algérie représente pour lui un antimodèle pour avoir été fondé sur le mépris de la population et « l'utopie de l'assimilation ». Selon Lugan, l'idée de vouloir que l'Afrique ressemble au monde occidental au nom d'un universalisme est absurde. Dénonçant la colonisation pour avoir voulu modifier le socle social et familial de ce continent, il explique ainsi sa fascination pour l'Afrique du fait qu'elle est « autre », irréductible et foisonnante depuis toujours."

    (source Wikipédia) 

     

    « R. Guénon "Le règne de la quantité et les signes des temps"Tarot de Dionysos - Plan du tarot de Marseille (1) »

    Tags Tags : , , , ,