• L'Artiste du Beau

    Ainsi en est-il des idées nées de l'imagination, qui semblent si aimables à celle-ci et sans commune mesure avec tout ce que les hommes jugent de valeur.
    Au contact du Pratique, elles s'exposent à être brisées et anéanties. Il est requis que l'Artiste de l'Idéal possède une force de caractère à peine compatible avec sa délicatesse ; il lui faut garder sa foi en lui-même, alors que le monde incrédule l'assaille de son scepticisme absolu ; il lui faut s'élever contre l'humanité et être à soi-même son seul disciple, aussi bien en respect de son propre génie que des objets vers lesquels il tend.

    Pasage du livre de Nathaniel Hawthorne "L'Artiste du Beau"  

    « Le Jardin d'Emilia Hazelip (3 et fin)Jiránek-Flûte Concerto in G major-Collegium Marianum »

    Tags Tags : , , , ,