• "L'écriture est le complément d'âme d'une société qui n'a plus d'âme, dévastée par l'échange"

    Note personnelle : Ce qui me fait penser à ce passage de lecture qui se trouvait dans l'article Les Runes, et le refus d'attacher le Verbe à la Matière :

    (...) ces formes aujourd'hui glacées de givre et muettes, tout cela vivait autrefois pour le Druide et le Thrott d'une frémissante et prodigieuse Métamorphose, et qui se serait détourné de cet univers en pleine puissance au point d'en fixer arbitrairement les formes en signes abstraits quelconques aurait à coup sûr passé pour plus enclin à tuer la vie qu'à la préserver, et comme tel plus pour un possédé des forces de mort que pour un fils de la lumière : de là l'horreur fameuse et l'interdit que les Druides jetèrent sur l'Ecriture, sur cette écriture abstraite dont ils savaient qu'elle introduirait un jour le germe de mort en l'homme - le développement de son intelligence - et par voie de conséquence le dessèchement progressif de ses facultés de perception spirituelle. (...)

    « Daniel Depris présente son livre Complot contre la voiture électrique ? Matrix - Qu'est-ce que la Matrice ? »