• Le vinaigre de cidre et ses multiples usages

    Dans la série je cherche un ingrédient pour un maximum d'usages, qu'est-ce que je peux prendre ?

    Le vinaigre de cidre

    En usage interne :

    - Aide à la digestion et l'assimilation (régénère la flore intestinale)
    - Contribue à éliminer les toxines
    - Soulage les douleurs des maux de gorge
    - Excelle dans le traitement de certains problèmes et douleurs arthritiques
    - Permet de combattre efficacement les rhumes et grippes
    - Il freinerait les effets du vieillissement
    - Aide à perdre du poids
    - Fait disparaître la cellulite (après 3 mois à raison de 3 x 1 cuillère à soupe par jour)
    - Diurétique
    - On l'utilise contre les chaleurs de la ménopause, les varices, le zona, les inflammations buccales, les vertiges, la fatigue oculaire, pour combattre la fatigue et aussi comme calmant léger contre la nervosité, si ce dernier est pris au coucher e
    st un régulateur de la pression sanguine. Une consommation régulière de vinaigre de cidre augmente une pression trop basse et diminue une pression trop haute.

    - Prévient l'ostéoporose
    - Prévient les caries dentaires et déloge les dépôts de tartre à la base des dents
    - Fortifie les ongles

    En usage externe :

    - Soulage les hémorroïdes
    - Calme les coups de soleil et maintient la peau en santé (acné, taches pigmentaires)
    - Contre les piqûres d'insectes
    - Elimine les pellicules et rend les cheveux soyeux et brillants

    Pour contrer une digestion laborieuse, prendre le vinaigre de cidre une demi-heure avant le repas. Pour dissiper la constipation, le prendre au coucher. Pour aider à éliminer les brûlures d'estomac, le prendre pendant le repas.

    Le vinaigre de cidre pur consommé à dose modérée ne provoque pas de brûlures et encore moins d’ulcères. Il nettoie le canal urinaire et permet de maintenir une solution acide. On suggère de prendre une petite dose de vinaigre de cidre chaque jour pour réduire les risques d’une infection des reins ou de la rate. Il favorise le Ph normal du sang, il aide la circulation sanguine en nettoyant et en éliminant les divers polluants et toxines. On le recommande pour éliminer le surplus de cholestérol. Il facilite le métabolisme des sucres. Il équilibre le niveau d’acidité de l’organisme, il donne de bons résultats dans les traitements contre la goutte. Il concourt à stabiliser la tension artérielle trop élevée ou trop basse. Riche en minéraux, particulièrement le potassium, il a une action bénéfique pour le soulagement des crampes musculaires.

    Pour les personnes arthritiques, il aide à faire dissoudre les dépôts calcaires et en favorise l’élimination. On le recommande pour les bursites, les tendinites, l’arthrose, l’épine calcaire au talon, les pierres aux reins ou au foie. Le vinaigre de cidre peut jouer un rôle important dans le soulagement de la douleur causée par l’arthrite car il favorise un ramolissement et une élimination du mauvais calcaire accumulé aux articulations. Il peut aider aussi à ralentir la progression de cette maladie. À chaque repas et au coucher boire 1/2 verre d’eau additionné de 1 à 2 c. à soupe de vinaigre de cidre pur. Pour obtenir un soulagement plus rapide, appliquer de l’eau chaude et du sel sur la région atteinte et frictionner par la suite avec du vinaigre de cidre.

    Pour calmer le nervosisme et l’insomnie : prendre avant l’heure du coucher1 à 2 c. à soupe de vinaigre de cidre avec du miel pur dans un verre d’eau tiède.

    Pour contrer le stress : une demi-tasse à une tasse dans l’eau d’un bain d’environ 15 à 20 minutes.

    Contre la migraine et les maux de tête, utiliser en inhalation dans de l’eau portée à ébullition : une partie d’eau une partie de vinaigre. Inspirez 80 fois les vapeurs de vinaigre.

    Pour éliminer les maux de gorge, se gargariser avec  : 2 c à c de vinaigre dans 1/3 tasse d’eau tiède et avaler la solution par la suite. Répéter au besoin aux heures, puis aux deux heures.

    En sirop contre les maux de gorge, grippe, rhume : 1/2 tasse de vinaigre de cidre, 1/2 tasse d’eau. 1 c à c de poivre de cayenne, 3 c à c de miel.

    En bain de bouche : 1 c à c dans un demi verre d'eau.

     En usage externe, il aide à calmer les prurits et les démangeaisons. Il atténue les démangeaisons causées par l’urticaire, l’eczéma, le psoriasis et bien d’autres maladies de la peau.

    Appliqué en lotion, matin et soir, il sert d’astringent. Il tonifie l’épiderme et corrige l’action basique des savons. Se frotter le corps avec le mélange d’un tiers de vinaigre de cidre et de deux tiers d’eau fait grand bien. (Une utilisation régulière du vinaigre de cidre pur devient un anti-fatigue, il redonne de la vitalité et soulage de la fatigue chronique.) Le vinaigre aide à traiter les troubles de la peau car son Ph est pratiquement le même que celui d’une peau en santé. On peut l’utiliser sans danger pour toutes les affections cutanées, même pour le visage.

    Pour les douleurs musculaires, les inflammations, les entorses ou l’engorgement musculaire : réchauffer la région douloureuse avec un linge trempé dans l’eau chaude additionnée de sel et frotter avec du vinaigre de cidre.

    Pour se débarrasser des démangeaisons, cors ou champignons aux pieds : tremper les pieds dans l’eau tiède et un peu de sel, assécher et appliquer le vinaigre de cidre pur.

    Pour les pellicules : après un shampoing, on utilise 2 à 3 c. à soupe de vinaigre dans l’eau du dernier rinçage, il donne un éclat particulier aux cheveux. Il débarrasse le cuir chevelu des pellicules et peut soulager les irritations causées par certaines maladies de peau.

    Contre les coups de soleil et les brûlures légères : tapoter doucement l’épiderme avec du vinaigre de cidre dilué dans un peu d’eau. Il favorise la cicatrisation des plaies et peut éliminer les gerçures.

    On le dit bon remède pour les vertiges, les chaleurs de la ménopause, les varices, les sueurs nocturnes, le zona, etc...

    Enfin, la recette du fameux vinaigre des 4 voleurs. La légende raconte qu'en France, en 1726, quatre voleurs profitèrent de l'épidémie de peste pour voler impunément les possessions des personnes ayant succombé à la terrible maladie. Lorsqu'ils furent finalement appréhendés, le juge leur offrit une sentence moins sévère en échange du secret qui les avait mis à l'abri de la contagion de ce mal redoutable.

      20 g de romarin
      20 g de lavande 
      20 g de sauge 
      3 g de cannelle en poudre
      20 g de thym 
      20 g de menthe 
      30 clous de girofle 
      20 g d'absinthe 
      3 gousses d'ail 
      5 g de camphre

    Laisser macérer au moins 15 jours dans 1 litre de vinaigre de cidre. Ensuite filtrer et garder à l'abri de la lumière. 

    La consommation régulière du vinaigre de cidre semble très favorable à la santé. Il tend à rééquilibrer le métabolisme général de tout le corps. 

    (note suite à de nombreuses recherches sur le net, donc un mélange d'un peu partout)

    **********************************

    Note personnelle : Moi qui utilise du Kombucha (le champignon et donc aussi la boisson que je prépare), je me dis que le vinaigre de cidre ferait peut-être tout aussi bien l'affaire, mais en étant plus en correspondance avec le lieu où je vis. Le Kombucha venant des pays de l'Est, alors que le vinaigre de cidre, pour une normande d'adoption... Les deux ayant le même principe, l'un nommé "champignon", l'autre appelée "mère", alors qu'il s'agit - sauf erreur de ma part - d'une réaction similaire, mais avec des ingrédients différents.

    « Arroser sans gaspillerAux portes de la décadence »