• Mantra

    "Les textes tantriques, pourtant, prennent soin d'avertir que le mantra se confond aussi peu avec son expression dans une syllabe ou parole matérielle, écrite ou parlée, qu'un dieu avec son image de bois ou de plâtre.  Le mantra doit être "éveillé" : le feu mental que l'on concentre sur lui doit en consumer la matérialité et l'actualiser en une forme subtile, "faite de lumière" provoquant sur un plan supérieur le phénomène de sphota, c'est à dire d'évocation - comme dans une ouverture ou un épanouissement (c'est là justement le sens littéral du terme sphota). Avant, le mantra "dort", et le mantra qui dort n'est que bruit, et n'a aucun pouvoir. Le tantrisme enseigne donc explicitement que si on ne connaît ni les sens d'un mantra ni la façon de le réveiller, il est inopérant alors même qu'on le répéterait des millions de fois." 

    Julius Evola "Le yoga tantrique"

  • Om Krim Kâliké Namah (Om - Kreem - Ka - Lee - Ka - Yay - Na - Mah (?) via youtube)

    "Les mantra et les images semblent aussi jouer un rôle dans le développement de l'opération (note perso : tantrisme). Le mantra que donnent de préférence les textes hindous est celui de Kâlî - KRIM." Evola "Le yoga tantrique"