• Sauver les abeilles avec des aimants et un fil de cuivre



     Il suffit d'ajouter un fil de cuivre dénudé sur la planche de l'entrée de la ruche, ainsi les abeilles emportent quelques ions de cuivre à chacun de leur passage sur le fil, ceci permet d'aider à protéger la ruche car le Varroa n'apprécie pas cela. Chaque année il faut passer un papier abrasif sur le fil pour enlever l'oxydation et donc entretenir l'installation pour qu'elle retrouve sa pleine efficacité.

    Le cuivre est connu comme bactéricide et fongicide naturel, c'est un oligo-élément important pour le métabolisme des abeilles.

    Pour ce qui est des aimants, ils permettent de rendre les abeilles plus résistantes, sorte de bouclier contre les ondes électromagnétiques extérieures qui les perturbent (voir lien ci-dessous pour plus de détails techniques).

    Source : Electroculture

    « Marion Sigaut enterre définitivement VoltaireYannick Von Doorme - L'électroculture une technologie d'avenir »