• Sur le chemin de la pleine santé

    Si un sujet me semble essentiel dans l'apprentissage de l'autonomie, c'est bien celui de la santé. Au cours de ces derniers mois - quasi une année entière - j'ai passé une grande partie de mon temps à lire des livres et à regarder des vidéos traitant de la santé, mais de la santé d'une façon autre que celle véhiculée par le monde médical actuel. Ce qui en ressort c'est que l'utilité du monde médical dans nos sociétés dites développées se vérifie à mes yeux en cas d'accident physique, donc de cassure d'un membre ou de brûlure intense, voir de coupure profonde. Mais pour le reste, c'est à moi et uniquement à moi de prendre les choses en main. C'est à moi d'apprendre le fonctionnement de mon organisme, à moi de faire des expériences. Pour nombre de survivalistes, il est important de savoir aussi faire des points de suture, d'avoir du matériel et un savoir faire pour pallier tout problème grave avant la venue des secours. Je rejoins cette idée, et ce même si j'en suis à des années lumière.

    Ce que j'ai découvert ces derniers mois, c'est par exemple le rôle majeur de la lymphe, du système lymphatique. Que la cuisson des aliments tue les énergies que ces mêmes aliments sont censés nous apporter. Que nous nous alimentons donc d'aliments morts, tout comme nous ingérons des idées qui nous polluent - et aussi L'art et la manière d'avaler -, comme ces aliments morts polluent notre organisme. Et puis il y a ces remarques d'Irène Grosjean que je trouve essentielles : "Un excitant et un aliment, c'est deux choses différentes." et "Si notre corps est composé de deux tiers de son poids de liquide et de un tiers de cellules, un corps de 60kg il y a 40l de liquide dont 5 à 6l de sang. C'est le seul liquide dont on parle scientifiquement. Et le reste, on en a fait quoi ? Le reste que les anciens appelaient les humeurs, et pour cause. (de 44 min. 22 à 46 min. 11 de vidéo ci-dessous) Et donc, ces humeurs, ce dépotoir comme dit Irène, eh bien c'est le système lymphatique complètement engorgé par toutes les cochonnerie que nous ingérons.

    Ma dernière lecture en matière de santé est un livre d'Andreas Moritz, dont je mets ci-dessous le passage expliquant sa méthode de nettoyage du foie.

    Passages du livre "L'étonnant nettoyage du foie et de la vésicule biliaire" de Andreas Moritz.

    Un livre que toute personne soucieuse de sa liberté d'être, soucieuse de son autonomie, de son indépendance, se doit d'avoir lu, selon moi, car il détaille à merveille le fonctionnement de l'organisme.

     Et puis, cette vidéo de Thierry Casasnovas apportant sa touche personnelle sur le nettoyage du foie. Avec son approche par rapport au livre ci-dessus, par trop violente à son goût.

    Personnellement, comme j'aime à expérimenter les choses, je suis en plein dans le processus des 6 jours de jus de pomme - à raison d'1l par jour -, dimanche sera pour moi le jour j. A voir après dans quel état je serais. Car au final, tester les choses, expérimenter, je passe mon temps à ça, j'adore ça ! Il y a quelques années j'avais jeuné pendant trois semaines, et ce sans problème aucun, donc...

    Ajout du 24/11/2015 : Je confirme les dires de Thierry Casasnovas, ce traitement est trop violent, je l'ai fait deux fois, sur deux mois consécutifs donc, je ne recommencerais pas, cela met bien trop à plat.

    Voir aussi : Le pouvoir de régénération en chacun de nous, Une illusion qu'on appelle maladie, Quand l'homme se désolidarise de la chaîne sans fin électro-biologique, Nécessité des ondes biologiques vitales, avec entre autre ce passage "On sait que l'homme est le seul animal (à l'exception de quelques espèces domestiques) qui ne vive pas pendant une durée égale à sept fois sa période de croissance, ce qui le conduirait au-delà de 120 à 130 ans. Il meurt prématurément et d'ailleurs de plus en plus prématurément, après avoir souffert de toutes sortes de maladies physiologiques et dégénératives. On sait aussi qu'il se prive en permanence de la plus grande partie des ondes biologiques qu'absorbent les animaux, du fait de son alimentation stérilisée, de ses boissons stérilisées,de ses vêtements, et de ses habitations en cages de Faraday...", Pour une alimentation vivante et faite pour l'homme. avec en particulier ceci : "Il est impossible de régénérer des cellules vivantes dans un corps humain avec de la matière inerte (ou morte). (...) Quand la nourriture est cuite ou transformée de n'importe quelle manière, les fibres ou la cellulose sont converties en substance inerte dans laquelle tous les principes de vie ont été détruits. Ainsi, elles ne peuvent plus assurer leur fonction de balai ou d'aspirateur mais agissent plutôt comme une serpillière (gluante de préférence) poussant la matière sans aucun effet nettoyant. A cause de leur manque de magnétisme, qui ne peut pas être activé sur de la matière morte, elles n'ont aucune capacité à attirer les cellules et les tissus usagés ou n'importe quelle autre matière morte qui peuvent s'accumuler de toutes les parties du corps, dans les intestins.", Manger ce que nous offre notre lieu de vie, et pour terminer Plus tu es "malade", plus tu vas bien, avec cette phrase importante : "Un mort ne fait pas de symptômes."

    « Quinton et eau de mer, reminéralisation et nutritionDavid 50 ans, sportif de haut niveau,végétarien depuis 16 ans, à tendance frugivore depuis 2 ans »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :